Vous connaissez surement ce phénomène. Une boule au ventre, l’incapacité de fonctionner normalement, rythme cardiaque accéléré : cela vous dit quelque chose ? En effet, il s’agit bien du Stress. Cette émotion paralysante est ressentie quotidiennement par certaines personnes sur le lieu de travail. Mais pourtant est ce une fatalité ? Réponse à vos questions sur cette "maladie professionnelle" !

Stress au travail : quelle définition ? 

Avant toute chose, il faut savoir ce dont on parle. Le stress est une émotion ou un sentiment de perturbation menant à un niveau d’anxiété élevé. Bien souvent, un élément déclencheur va être la cause de ce pic d’émotions.

Vous pouvez facilement reconnaitre le stress par les changements qu’il provoque sur votre corps, votre esprit ou votre comportement. Les éléments suivants sont symptomatiques de cette émotion :  

  • Votre corps vous lâche. Fatigue physique, courbatures, insomnies, maux de tête, le stress ne vous ménage pas.
  • Votre mental n’est pas en rendez-vous. Vous pouvez être sujet à une anxiété, un sentiment d’indécision, de perte des repères ou bien de tristesse.
  • Vous vous comportez différemment et faites preuve d’absentéisme, d’isolement et de pessimisme.

Si vous regroupez une majorité de ces symptômes, bienvenu dans le club des personnes stressées !

Ce qu’il faut maintenant identifier c’est votre degré de stress. Être stressé de manière occasionnelle n’est pas une situation inquiétante. Par contre, une anxiété répétée voire quotidienne sur son lieu de travail peut avoir des conséquences désastreuses sur l’individu.

 

Quelques chiffres sur le stress au travail

Si vous vous sentez concerné par ce phénomène, sachez que votre cas n'est pas isolé. Selon une étude réalisée par le Stimulus entre 2013 et 2017, 1 personne sur 2 fait face à un niveau d'anxiété élevé au travail. Cette situation est d'autant plus inquiétante pour les 24 % identifiés en état d'hyper stress et 6% en dépression. Il n'est donc pas étonnant que le stress soit à l'origine de 70% des accidents de travail.  

Bien que ces chiffres soient alarmants, il faut tout de même retenir que 50% de la population vit sans stress au travail. Il est possible que certains profils soient plus susceptibles d'être impactés par cette "maladie professionnelle". C'est le cas des femmes, qui sont relativement plus sujets au stress au travail. Contrairement aux idées reçues, la fonction occupée n'a pas d'importance : les chefs d'entreprises, ouvriers ou cadres peuvent tous subir un quotidien anxiogène. Cependant le secteur peut avoir son importance. Les chiffres montrent que les secteurs financiers exigeront un niveau de stress plus élevé que d'autres secteurs d'activité.  

 

Les 3 principales causes du stress au travail

Le secteur n'est pas le seul élément qui va influencer votre niveau d'anxiété. Ces 3 facteurs ci dessous seront aussi décisifs quant à la création de cette nuisance quotidienne : 

  • Le travail/le poste : trop exigent, trop complexe, trop restreint (aucune autonomie et liberté d'expression)..
  • L'environnement de travail : une mauvaise ambiance, aucun équilibre vie personnelle/ vie professionnelle, des conditions de travail tournées vers la performance...
  • Les relations professionnelles : une structure hiérarchique envahissante, pas de cohésion ou d'esprit d'entreprise, des personnes toxiques...

 

Gérer le stress au travail en 5 conseils

Peur de ne pas respecter ses objectifs, peur de décevoir, peur de ne pas être à la hauteur… Ces peurs peuvent non seulement jouer sur la productivité des salariés mais aussi sur leurs santé. Dans ce cas précis, le stress n'est pas une bonne chose et il devient nécessaire de le gérer.

Pour cela, nous vous proposons d'appliquer les 5 conseils suivants (testés et approuvés ????) : 

  • S'organiser ! Cela parait simple mais pourtant c'est très efficace. Une organisation rigoureuse permet de gérer son temps de travail. Cela évite aussi les mauvaises surprises, qui sont souvent sources de stress. En mettant en place des to-do list, retro-planning et autres outils, vous serez en mesure de garder le contrôle sur votre quotidien et si besoin d'anticiper les solutions adéquates. 
  • Prendre des pauses ! Faire une pause, même de quelques minutes, est efficace pour diminuer la pression. En prenant l'air, vous serez en mesure de vous reconnecter et de prendre du recul sur votre situation. Vous ressortirez avec un regard neuf sur la situation. 
  • Apprendre à gérer ses émotions ! Plus facile à dire que à faire, pourtant le stress peut se contrôler. Pour cela, il est conseillé de relativiser : cette présentation orale remet-elle vraiment en cause votre carrière ? La rédaction de ce rapport nécessite vraiment un tel niveau d'anxiété ? Il y aura toujours des situations stressantes mais l'important est de rester positif. Enfin pensez à RESPIRER ! 
  • Faire du sport ! Le sport est votre allié pour vaincre le stress et ce sur le long terme. La pratique d'une activité sportive permet de libérer des hormones qui joueront sur votre sommeil et votre humeur. Il a été ainsi démontré que 30 minutes de sport 5 fois par semaine permettent d'évacuer les tensions quotidiennes. 
  • Prendre confiance en soi ! C'est lorsque que l'on ne maitrise pas une situation que le stress se déclare. Il est important d'être conscient de ses capacités professionnelles et de sa valeur sur le marché du travail. 

 

Le travail n'est pas supposé être un environnement anxiogène aboutissant à des salariés stressés. De plus en plus d'initiatives cherchent à faire du travail un environnement sain et accueillant : on parle même de bien-être au travail !