Aujourd'hui, c'est la rentrée des classes. Nos têtes blondes ont pris le chemin de l'école, mais pour d'autres personnes, c'est le chemin de l'entreprise qui a commencé, on va causer des millenials.

Vous l'avez peut-être remarqué, mais les millenials arrivent de plus en plus nombreux dans dans le monde professionnel.
L'objectif de toute entreprise aujourd'hui est d'arriver à intégrer ces jeunes talents aux exigences particulières au sein de leurs équipes et de parvenir à les séduire pour qu'ils puissent rester et apporter leur connaissance.
L'époque où on devait faire sa carrière entière dans une entreprise est révolue, vous n'arriverez pas à garder ces jeunes talents plus de 3 à 5 ans en moyenne.
Les millennials façonnent déjà le monde du travail de demain.

Les millenials et l’entreprise : un rapport compliqué. 

 

 On ne vous apprend rien, les millennials ou "digital natives" qui regroupent les branches générationnelles Y et Z, révolutionnent désormais le monde du travail.
Nous constatons tous les jours que les talents de ces nouvelles générations n’ont plus les mêmes besoins.
Ils constituent une génération en cherche de sens, qui ne veut plus travailler seulement pour vivre, mais qui veut également vivre à travers son travail. Ils regardent l’entreprise d’un œil très différent que celui de leurs parents.
Les entreprises n’auront pas le choix que de devoir faire avec pour construire leur transformation digitale.  

Cette nouvelle génération est assez tranchante ; si le monde du travail ne lui fournit pas le sens qu’il recherche, le millennial ira le chercher tout seul. Attention cependant, il ne faut pas croire que sa quête de sens ne passe seulement que par le sentiment de se sentir utile dans son milieu professionnel.
Le bien-être au travail ne peut désormais plus s’arrêter à de simples avantages matériels et plus de la moitié des salariés (54,2%) quittent leurs entreprises par manque de lien social.
D’un point de vue quantitatif, les millennials composeront 50 % de la classe active des pays développés en 2020, de ce fait, ils vont donc beaucoup peser dans la société en matière de valeurs et d’idéologie.   

Il est vrai que c'est la première génération mondialisée d'un point de vue sociologique, la première génération numérique qui a grandi dans un univers de transparence, de transversalité, d'interconnexion, d'ouverture, de fluidité et d'accélération du temps sans commune mesure.
Contrairement aux générations précédentes, les millennials sont particulièrement à la recherche de lien social et d’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle mais 87% d’entre eux disent ne pas le retrouver dans leur emploi.
Ils ont une vision différente du travail mais aussi du management, porteuse d’opportunité pour les entreprises.

Ils plébiscitent particulièrement l’autonomie et le travail collaboratif et remettent donc souvent en question les systèmes de management pyramidaux.
Le marché de l’emploi, notamment dans le digital leur appartient ; les entreprises n’ont donc pas le choix et doivent fortement s’adapter à cette nouvelle vision du monde du travail et avoir en tête que les millennials révolutionnent et réinventent le monde de l’entreprise mais aussi celui de demain.

 

S'adapter à ces employés 2.0.

 

Un jeune sera désintéressé des avantages en nature ou même de l'argent, car ce ne sera que du bonus pour lui. Il va tendre à plus d'humanité, d'ambiance et aussi à pouvoir se fabriquer des souvenirs sur son lieu de travail, mais aussi à un certain équilibre personnel/professionnel afin de ne pas se sentir oppressé.
Ils sont bien plus sensibles à leur condition de travail que les générations précédentes, et vont privilégier une entreprise aux fortes valeurs humaines plutôt qu'une entreprise n'en aura pas instaurée comme pour l'équilibre des temps de travail.

Ces jeunes sont très connecté et porté sur les problématiques de réseaux, ils vont tendre à une digitalisation poussée des entreprises qu'ils auront choisi afin de faciliter leurs relations et leur travail.
Avoir des réseaux sociaux, des applications pour communiquer plus rapidement qu'un mail ou rencontrer d'autres professionnels, mais aussi une application pour fédérer les entreprises desquelles ils prennent part, c'est ce qu'on peut retrouver dans l'écosystème technologique d'un millenial et d'un jeune de génération Z.

 

Et nous dans tout ça ?

Comeet a émergé du constat que l'humain n'était pas assez présent dans nos interactions de travail du quotidien, et a pour but de changer ces pratiques grâce à la technologie.
Les jeunes pourront et se sentiront davantage intégré à leurs entreprises s'ils apprennent à connaître leurs collègues via des activités ou des moments de partage réels, et leur besoin de lien social sera satisfait.
Un outil comme Comeet est un réel avantage pour les entreprises car il permet d'instaurer des pratiques QVT (Qualité de vie au travail) et Bien-être en faisant un minimum d'effort de la part des organisations.
Les avantages se retrouveront également dans les économies faites concernant les maladies du travail comme le burn-out par exemple.